Responsive image

Saint-Saturnin. Pour lutter contre le frelon asiatique, des pièges fournis aux habitants

22-02-2021

Pour lutter contre la propagation des frelons asiatiques, la municipalité de Saint-Saturnin a décidé de fournir des pièges à ses habitants. Une centaine de pièges seront distribués gratuitement à ceux qui en auront fait la demande.









Saint-Saturnin, jeudi 11 février 2021. Yvane Montaville, ici avec Didier et Jean. Les pièges à frelons ont été livrés. La distribution a commencé. | PHOTO LE MAINE LIBRE

Que les Saint-Sanyens se rassurent : ce n’est pas parce que leur municipalité s’est décidée à distribuer des pièges à frelons asiatiques que les populations de ces derniers explosent de façon incontrôlable sur la commune. Yvan Goulette, le maire, a eu cette idée pour apporter une solution à ce qui peut être un problème. Sachant que les gens ne savent pas trop vers qui se tourner pour lutter contre ces insectes​, indique Yvanne Montaville, adjointe en charge de la communication. En un mot, il y a des frelons asiatiques sur Saint-Saturnin, comme il y en a désormais un peu partout en France. Et partout, on se creuse la tête pour limiter leur propagation.

100 pièges achetés






Il a ainsi été envisagé de mettre des pièges à disposition de la population. La commune en a acheté 100 au Rucher du Moulin, entreprise installée à Saint-Germain-sur-Sarthe. Nous avons informé les habitants dans notre bulletin Saint-Sat Hebdo qu’ils pouvaient en réserver en mairie, pour une distribution qui aura lieu prochainement​, poursuit Yvanne Montaville. Dès les premiers jours, des Saint-Sanyens se sont ainsi montrés intéressés, et depuis, les sollicitations vont bon train.


Y aura-t-il à ce rythme des pièges pour tous ceux qui en auront fait la demande ? Nous allons essayer de répondre favorablement à tout le monde, sachant que l’idée sera de quadriller le territoire de la commune, et de répartir ces dispositifs de façon cohérente. ​En attribuer quatre à une personne et trois à son voisin n’aurait ainsi pas trop de sens.




Une carte de demandes de pièges a été réalisée en mairie. | PHOTO LE MAINE LIBRE



« Il faut s’en méfier »


Didier et Jean, qui habitent l’un à côté de l’autre dans le lotissement de Bellevue, sont tout à fait d’accord avec cette approche. Ils ont commandé un piège chacun. C’est une façon de participer à la destruction de ces nuisibles​, commente Jean. L’été dernier, on voyait passer pas mal de frelons asiatiques entre les deux maisons. Il faut dire qu’il y a pas mal de ruchers tout près de là. Alors si ces pièges peuvent en plus aider cet apiculteur, ce sera une bonne chose. ​Les frelons asiatiques sont en effet sans pitié pour les abeilles. Il y a trois semaines, quand il faisait doux, j’en ai vu quatre ou cinq qui attendaient au pied d’une ruche​, livre Jean. Ils peuvent provoquer de sacrés dégâts. ​Et occasionner aussi de sacrées déconvenues lorsqu’ils piquent. C’est un insecte qui peut être dangereux, c’est bien connu​, poursuit Jean. Alors, il faut s’en méfier. L’été dernier, j’en ai eu plusieurs qui sont entrés dans ma véranda. Et c’est costaud à tuer​, assure Didier. Tout près de chez vous, une habitante m’a dit que son mari avait tué plus de 150 frelons asiatiques l’année dernière​, glisse Yvanne Montaville. Leur jardin est plein d’arbres fruitiers. Mais tout de même, ce nombre est impressionnant. 


Une expérimentation


Dans quelques jours, Saint-Saturnin expérimentera donc la solution de ces pièges pour limiter la présence de ces grosses bébêtes qui font peur. Un piège sera livré avec quatre doses de produit. Ce kit sera gratuit. Pour obtenir des dosettes supplémentaires, il faudra les acheter en mairie​, détaille l’adjointe en charge de la communication. Pour cette opération, la municipalité a déboursé 620 €. Et en fonction des résultats et des retombées, nous serons amenés, ou pas, à reconduire cette initiative dans les années à venir. ​Les frelons en résidence sur Saint-Saturnin ont certainement du souci à se faire. Ces pièges ont effectivement déjà démontré leur efficacité.


 À lire également :


« Champagné. La guerre au frelon asiatique »


« Le Mans. Les pompiers détruisent un nid de frelons asiatiques dans un lycée »


L’heure de commencer à piéger approche


La commune de Saint-Saturnin a acheté ses pièges au Rucher du Moulin, société spécialisée dans la vente de matériel apicole basée à Saint-Germain-sur-Sarthe. Nous vendons de plus en plus de ces dispositifs. Et notamment à une dizaine de communes du département​, indique Pascal Foucher, le gérant. Nous nous fournissons auprès d’une entreprise française qui a conçu ces pièges. ​Ces derniers sont composés d’un gobelet de couleur vert/jaune, qui attire ces frelons​, muni d’un système de bouchon anti-retour. Un peu comme ces pièges que l’on fabrique à l’aide d’une bouteille. Une fois dedans, l’insecte, qui doit voler pour remonter, ne peut plus sortir​, poursuit Pascal Foucher. À l’intérieur, il suffit de verser une dose d’un attractif, qui attire pour 90 % les frelons asiatiques, et d’y ajouter de l’eau et du sucre.




Pascal Foucher, gérant du Rucher du Moulin, vend des pièges à frelons à plusieurs communes sarthoises. | PHOTO LE MAINE LIBRE



« Je n’ai pas trouvé mieux »


Une solution qui serait pour le moins efficace. C’est génial. Et je peux vous dire que je n’ai pas trouvé mieux pour lutter contre le frelon asiatique​, assure le gérant du Rucher du Moulin. Et au vu de la vitesse à laquelle ils nous envahissent, il est important de réagir. L’Asiatique a une grande capacité d’adaptation, et son cousin Européen aurait tendance à l’imiter, en se plaçant lui aussi devant les ruches en effectuant un vol stationnaire. Il y attend les abeilles qui reviennent pleines de nectar. C’est catastrophique pour les apiculteurs. ​Et pour les humains, ces frelons sont potentiellement très dangereux. Il y a eu cet exemple de gosses qui jouaient au foot et qui ont été attaqués sur un terrain municipal​, relève Pascal Foucher.


Contact : Le Rucher du Moulin, www.rucherdumoulin.com ou 06 12 88 94 04.


 « Sarthe. Leur recette contre les frelons asiatiques »




Attirés, les frelons sont incapables de ressortir du piège. | PHOTO LE MAINE LIBRE



Attraper les mères


Quand ces frelons sentent une vibration, ils peuvent sortir de leur nid et attaquer. Leur dard est tellement puissant qu’il peut traverser des combinaisons de protection. Il est donc important d’agir, notamment près des habitations ou des endroits fréquentés. Les pièges font partie des solutions. Et le moment d’attraper les mères, qui ont hiverné et qui vont sortir pour pondre, approche. ​Quand les températures atteindront la quinzaine de degrés, elles auront alors besoin de se refaire une santé pour se lancer dans leur travail de construction du nid, et de consommer du sucre notamment. Celui que contiennent les pièges les attirera immanquablement.